Yamakasi
© Joanna Markiewicz

Yamakasi

La pratique est née vers la fin des années 80 en région parisienne, au sein d’un groupe d’adolescents (amis ou membres de même famille dont Chau Belle, David Belle, Williams Belle, Yann Hnautra, Laurent Piemontesi, Guylain Boyeke, Charles Perrière, Sébastien Foucan et Malik Diouf) qui s’amusaient initialement à tester leur force et leur agilité motrice.

Le courant développé principalement sur Evry et sur le département a été celui de l’Art Du Déplacement grâce à Yann Hnautra et Laurent Piemontesi co-fondateur Yamakasi qui dans les années 2000 ont commencé à entraîner une seconde génération de pratiquant sur la ville avec l’accompagnement de Chau Belle et Williams Belles.

Parmi cette nouvelle génération, certains ont même intégré le prestigieux cirque du soleil à Las Vegas où ils sont artistes depuis 2003. La nouvelle génération d’élèves est ensuite petit à petit devenue également la nouvelle génération de Coach de l’Art Du Déplacement qui a su essaimé dans tout le département.

67402806-2403851679865834-4794948072469692416-n.jpg
©Joanna Markiewicz

Présentation des fondateurs de la pratique

Animés par l’émulation et les encouragements créés dans le groupe pour devenir plus fort et se dépasser soi même, ces adolescents ont su développer progressivement une rigueur d’entrainement via des exercices spécifiques et des techniques ciblées les préparant physiquement et mentalement à des prouesses de plus en plus complexes.

Avec l’âge, le groupe s’est scindé suite aux différents niveaux d’affinités qui les reliaient les uns les autres. C’est ainsi que 3 courants « frères » ont émergé : l’Art Du Déplacement, le Freerunning (créé par Sébastien Foucan) et le Parkour (issu de David Belle), qui dessinent aujourd’hui le paysage de la pratique à travers le monde.

La pratique s’est faite connaître du grand public dès 2001 avec le film « Yamakasi », dont le titre est tiré du nom du groupe YAMAKASI.

Ce nom d’origine zaïroise signifie Esprit fort, Homme fort, Corps fort.

Depuis cet art s’est fortement développé ces dernières années et se popularise de plus en plus.

Présentation du courant de l'art du déplacement

Les fondateurs ayant tous plus de 20 ans de pratique, le courant de l’Art Du Déplacement véhicule :

– Une culture du partage mettant en son centre le pratiquant et son bien-être ainsi que de l’effort et de son corps
– Le respect de valeurs psychologiques et sociales (tradition, conformité, sécurité, bienveillance, universalisme, autonomie, stimulation et réussite).
– La pratique vise en l’appropriation/ la ré-appropriation de son environnement, au moyen de son corps qui se meut avec une méthode naturelle dans le respect de l’environnement, de la nature, de ceux et ce qui l’entourent.

Plus que des sportifs, les 4 fondateurs de l’Art Du Déplacement ont développé un réel état d’esprit afin de ne plus subir leur environnement mais plutôt réapprendre / apprendre à agir et interagir avec lui. Ce rapport à l’environnement étant permanent, il ont su développer une nouvelle façon de se mouvoir, plus proche des fonctions primaires renouant avec leurs sens instinctifs, presque sauvages.

Ainsi l’Art Du Déplacement met l’accent sur la formation et la constitution de l’Humain. En effet, le corps humain « moderne » et son esprit, n’étant plus adaptés à un environnement naturel, il est important pour les fondateurs de l’ADD d’apprendre à réutiliser toutes les capacités physiques, sensorielles et fonctionnelles de leur corps.

Plus d’informations

Aujourd’hui des cours sont donnés sur les communes de Lieusaint, Savigny sur Orge, Bretigny, Leudeville, Massy ou encore Boutigny sur Essonne.
Il existe également une quinzaine d’autres ADD Academy en France.

Et parmi leurs encadrants, tous sont déjà passés par Evry afin de s’inspirer de la ville qui à vue naître la discipline mais aussi de l’ambiance particulière de sa communauté de pratiquants.

Plus d’infos sur leur site internet