© Seine F 02

Des ouvrages d'art dignes de la Seine

Barrage et écluse d'Evry-Soisy

Cette écluse, dont dès le milieu du XIXème siècle sont construites les premères bases, rencontre très vite une nécessité d’ être adapatée à la fois à des variations importantes du niveau d’eau mais également du traffic alors qui s’intensifie. Interrompus par la Guerre 14-18, les travaux ne sont terminés qu’en 1924. L’écluse d’Evry-Soisy devient alors une écluse essentielle dans le traffic fluvial de la Seine.

S’ensuivront alors essentiellement pour cette écluse qui accueille pas moins de 14 000 bateaux par an des travaux de modernisation et d’automatisation du fonctionnement général.

La présence de nombreuses espèces animales dont les cormorans, les oies témoignent de la parfaite intégration de l’écluse dans le paysage naturel du fleuve.

Ecluse du Coudray Montceaux

Cette écluse à l’architecture audacieuse offre au regard le reflet de la Seine et de son doux courant. Erigée sur les bases de la première construction datant du XIXe siècle, sa totale réhabilitation en 1964 a ainsi permis de relier les villes de Morsang sur Seine au Coudray-Montceaux.

Sa traversée permet de contempler le déroulé paisible de la Seine aval et amont, et de se laisser griser par le ballet des quelques 13 000 péniches qui annuelement l’empruntent.

A savoir également que l’écluse a d’autres fonctions, plus méconnues comme fournir de l’eau potable à la région, irriguer les cultures environnantes ou bien ecnore assurer le passage des poissons via une passe spécifique .